La semaine Smart Commute en chiffres!

Il faut en moyenne 82 minutes aux résidents de la région du grand Toronto et de Hamilton (RGTH) pour se rendre de leur domicile au travail. Étant donné que 70 % des navetteurs à Toronto, par exemple, se rendent au travail en voiture, le fléau de la congestion routière n’a rien d’étonnant. Pendant la semaine Smart Commute, les résidents de la RGTH ont été incités à utiliser une multitude d’options et à repenser leurs déplacements pour le travail ou les études et ont ainsi démontré que nos petits gestes individuels peuvent collectivement représenter d’énormes améliorations pour tous.

Image de la Semaine de Smart CommuteUn trajet « intelligent », que ce soit en optant pour le covoiturage, en utilisant le transport en commun, en marchant, en enfourchant son vélo ou en adoptant le télétravail, peut se traduire par une diminution du temps passé dans le trafic, plus d’occasions de se détendre ou de profiter de la nature et des économies d’argent sur le carburant et l’entretien de la voiture, entre autres. En fait, selon une étude scientifique récente, il existerait un lien solide entre les habitudes des gens quant à leur trajet quotidien et leur santé mentale. Des liens éloquents ont été observés entre le bien-être psychologique général et l’utilisation de modes de transport actif et du transport en commun par rapport aux déplacements en voiture.

La campagne de cette année était axée sur le lancement du nouvel outil en ligne dynamique de Smart Commute. L’outil vise à encourager les gens à délaisser le voiturage en solo en les aidant à étudier les autres options. Les utilisateurs peuvent facilement comparer la distance, la durée du trajet, le coût, les calories brûlées et même les émissions de CO2 produites par chaque option. Les utilisateurs peuvent également se jumeler entre eux pour faire du covoiturage.

Voici les résultats de la semaine Smart Commute :

• Des lieux de travail Smart Commute ont tenu 64 événements promotionnels (avec un total de 3 390 participants) dans l’ensemble de la RGTH. Les événements étaient informatifs (démonstrations étape par étape sur la façon de trouver un covoitureur), pratiques (planification d’itinéraire individuelle) ou tout simplement décontractés (séances de marche nordique et ateliers sur la conduite écologique).

• 914 participants ont enregistré leurs déplacements. Nombreux sont ceux qui ont reçu des insignes amusants comme « Premier trajet en covoiturage » ou « 10e trajet à vélo ». Au total, 9 152 trajets ont été enregistrés au cours des deux semaines!

• Les navetteurs qui ont enregistré leurs déplacements pendant la semaine Smart Commute ont collectivement évité le rejet de 2 032 kg d’émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Merci à tous les participants. Nous avons hâte de vous retrouver l’an prochain (du 21 au 27 septembre) pour la semaine Smart Commute 2015!