Se déplacer ensemble tout en économisant

Se déplacer ensemble tout en économisant

Chaque année, la Semaine de covoiturage encourage les conducteurs de la région du Grand Toronto et de Hamilton (RGTH) à essayer le covoiturage ou, s’ils en font déjà, à ajouter un passager. Les avantages du covoiturage sont nombreux mais le plus évident est qu’en se déplaçant ensemble, on économise du temps et de l’argent.

En fait, les personnes qui ont indiqué leurs déplacements dans l’outil de Smart Commute l’an dernier ont économisé beaucoup d’argent. Combien? Un total de 390 000 $ – soit l’équivalent d’une hypothèque! Les économies se présentent sous différentes formes, que ce soit le partage des coûts de l’essence ou la réduction du nombre de réparations en raison d’une diminution de l’usure de la voiture. Les économies de temps sont présentes tant au niveau individuel que régional. Lorsque deux personnes se déplacent dans le même véhicule, les covoitureurs peuvent utiliser les voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO), ce qui permet d’arriver à destination plus rapidement. Au niveau régional, cela signifie une réduction de la congestion sur les routes.

Deux exemples de réussites dans l’ensemble de la RGTH sont présentées ci-dessous. Apprenez comment des gens ont économisé dans le cadre de leurs déplacements, tout en enrichissant leur qualité de vie en se déplaçant avec une autre personne.

Si ces exemples vous plaisent, essayez le covoiturage. Utilisez l’outil de Smart Commute pour trouver un covoitureur et commencez à économiser!

Voici Sandra et Kathy de la région de Durham

Sandra et Kathy travaillent dans la région de Durham mais habitent à l’extérieur de Whitby. Toutes deux vivaient beaucoup de frustration en se rendant au travail seules en voiture. Puis, il y a 8 ans de cela, Smart Commute a lancé son premier outil servant à coordonner des déplacements sous la forme du programme Carpool Zone (maintenant appelé outil de Smart Commute).

La région de Durham, qui a toujours su faire preuve d’avant-gardisme, a adopté le programme et l’a lancé à l’interne. Et nous avons pu constater toute une différence! Sandra et Kathy ont été jumelées. « Ça a été comme sur des roulettes. Nous nous sommes rencontrées, avons pris un café ensemble, puis nous avons essayé », a dit Sandra.

Le fait de faire du covoiturage pour se rendre au travail signifie une économie d’argent en matière d’essence, une réduction des émissions de carbone, ce qui est bon pour l’environnement, et une économie de temps grâce aux voies réservées aux véhicules multioccupants.

« Pour nous rendre au travail, nous roulons 37 kilomètres dans le sens inverse de la circulation. Le transport en commun n’était pas une option viable en raison de la distance », a dit Kathy.

En plus des économies d’argent, Sandra et Kathy partagent des connaissances tant au niveau personnel que professionnel. Comme elles travaillent pour la même organisation dans des services différents, elles discutent de façon constructive à propos de leurs réalités professionnelles et tentent de comprendre le point de vue de l’autre.

Durham_ Sandra and Kathy

« Les technologies et la distance nous ont unis. C’est un grand succès. Une solide amitié s’est créée, ce qui représente la cerise sur le gâteau », a dit Kathy.

Les covoitureurs IMAX –de la région de Peel

Lorna travaille à Mississauga pour IMAX. Elle a trouvé son covoitureur, Chris, il y a de cela 3 ans, simplement en lui demandant de partager la conduite. Lorna et Chris roulent 90 km dans chaque direction ensemble depuis. Lorna se rappelle : « Nous ne nous connaissions pas du tout quand je lui ai demandé de faire du covoiturage, mais depuis, nous sommes amis. Nous échangeons sur la musique, nous blaguons, nous partageons des tranches de vie avec nos enfants et parlons de nos carrières respectives. »

En 2015, les voies réservées aux véhicules multioccupants étaient maintenant ouvertes aux véhicules transportant au moins trois passagers, en vue des Jeux panaméricains/parapanaméricains. Ils se sont alors tournés vers l’outil de Smart Commute pour trouver un autre covoitureur. C’est ainsi que William s’est joint à la famille.

Le stress a grandement diminué pour ces 3 covoitureurs. « Se déplacer avec 2 techniciens qui adorent les voitures signifie que les bruits étranges que fait ma voiture font l’objet d’une analyse approfondie », a dit Lorna à propos de son expérience.

Finalement, en faisant du covoiturage, ils économisent tous. Pour Lorna, le total des économies personnelles atteint presque 10 000 $ par année. Les coûts liés au déplacement sur la 407 sont partagés, et les frais d’entretien des véhicules ont considérablement diminué.

« Je survie aux déplacements grâce à ma famille de covoitureurs et je suis très reconnaissante de partager le trajet avec eux, ainsi que 3 heures de leur vie par jour,” dit Lorna.